Salles-Photos

Nous, les concepteurs de ces salles nous sommes fiers du résultat obtenu car nous y avons mis tout notre cœur pour rendre hommage aux personnes qui pendant ces temps tourmentés ont lutté et parfois donné leur vie pour la paix et la liberté mais aussi pour permettre la pérennité du Souvenir.
Depuis sa création, le Musée du Souvenir est entretenu et tenu exclusivement par des bénévoles.

Salle 1 : 66e RI

Par de nombreux panneaux et photos, vous y découvrirez les forces aériennes en présence lors des combats de mai 1940.
Une pièce unique, le gouvernail de direction du chasseur français Morane MS 406 n° 948, avion du courageux sous-lieutenant polonais Wladyslaw Chciuk est présenté et une vidéo explique les combats de ce héros.
Cinq mannequins sont exposés : un aviateur français, un pilote allemand, un pilote et un mitrailleur de la RAF mais aussi un authentique pilote belge.

Salle 2: 129e RI

Cette salle explique chronologiquement l’histoire de la bataille du 10 au 17 mai 1940.
Les journées sont décrites au moyen de cartes et de photos provenant parfois des vétérans eux-mêmes.
Des dioramas, de nombreuses pièces originales, une vitrine avec l’uniforme du commandant Marescot du Thilleul et ses objets personnels, une guérite avec un soldat allemand et bien d’autres choses complètent la visite.

Salle 3 : 14e Dragons Portés

Il s’agit d’un diorama grandeur nature dans un décor représentant une maison du village.
Quatre soldats français représentatifs des régiments présents y trônent fièrement ainsi que de nombreux objets retrouvés dans et autour du village.

Salle 4 : 39e RI

Elle est consacrée au respect et à l’amitié qui lient toujours les combattants français et les habitant de Haut-le-Wastia, depuis la construction du Mémorial en 1970 jusqu’à nos jours : photos, médailles du Souvenir, journaux et revues d’époque, objets de fouille.
Des films allemands d’époque sont exposés et peuvent même être visionnés.

Salle 5 : 1er GRDI

La cave retrace un des épisodes tragiques de la bataille grâce à un diorama grandeur nature.
C’est un ancien soldat du 129e RI, le sergent Georges Breyne qui relate les faits qui se sont déroulés du 13 au 14 mai et la fin des derniers défenseurs du secteur massacrés par les chars allemands. Un grand écran et la sonorisation rendent encore le lieu plus émouvant.

Salle 6 : salle du Souvenir

La salle du recueillement, un panneau reprend les noms des victimes françaises, belges et canadiennes.
De nombreuses photos offertes par les familles permettent de donner un visage à tous ces courageux soldats.

Salle 7 : 1re DCR

Cette pièce évoque les combats de la 1ère Division Cuirassée pour arrêter la progression allemande, au delà de la Meuse, le 15 mai 1940.
La bataille de Flavion est décrite avec une très grande minutie. De nombreux objets relatifs à ces combats et un tankiste français témoignent de cette âpre bataille de chars.

Le couloir menant à l’étage traite le sujet de l’exode des populations civiles, un motocycliste belge est présenté et un espace est entièrement consacré aux moyens génie allemands pour le franchissement de la Meuse.

P1150970

P1150997 P1160013

Salle 8 : Armée Belge et artillerie française

Une magnifique maquette de 6 m2 de la région permet de situer les hauts lieux de la bataille.
Elle est entourée par la présentation des forts de Namur : panneaux illustrés, vitrines, mannequins et reconstitution dont l’intérieur d’une casemate de tirs avec une mitrailleuse Maxim’s.

L’artillerie française en action à Arbre et Lesves en mai 40 est évoquée dans une scène grandeur nature.