Facebook

Notre page Facebook ne dort jamais : chaque jour, vous pouvez y découvrir nos actions, des livres sur 1940 commentés, les nouvelles pièces exposées et des articles, photos et vidéos sur le musée et 1940

Suivez nous et faites nous part de vos impressions sur  page Facebook du Musée du Souvenir


 

Super Tanks Demo In France (1938)

Et pour voir des images British Pathé de FCM 2C en action (dont le Normandie)

Il y a 6 jours

Photos de la publication de Musée du souvenir Meuse 1940.haut-le-wastia

Un diorama au sujet original avec ce tournage par une équipe anglaise d’une action infanterie française + chars FCM 2C. Pour en savoir plus sur ces chars plus impressionnants qu’encore utiles en 1940, voir l’excellent site http://www.chars-francais.net/2015/index.php/classement-individuel/fcm-2c

Il y a 6 jours

Un mariage sur la frontière, neutralité belge oblige, pendant la Drôle de Guerre. Source Le Miroir No 12 du 19 novembre 1939 (via Gallica)

Il y a 1 semaine

Hitler's Bunker: "Between Occupation & Resistance"

Il y a 1 semaine

Le maréchal Pétain remet des décorations à des généraux français dans la cours des Invalides en 1936. Parmi les récipiendaires, le général Georges (décoré par Pétain) et la général Gamelin. Source Gallica

Il y a 1 semaine

Photos de la publication de Musée du souvenir Meuse 1940.haut-le-wastia

La Belgique avait préparé énormément de destructions pendant la drôle de guerre. Beaucoup furent effectivement activées, auxquelles s’ajoutèrent celles de nos alliés pendant la retraite de mai 40 et les dommages dus aux combats. La Wehrmacht avait tenu compte de ce facteur en préparant un plan de reconstruction très rapide des infrastructures indispensables comme les ponts. Voici 4 photos du pont de chemin de fer de Houx (sautage le 12 mai par le Génie belge et français). Vous pouvez voir le port de l’uniforme de repos « Heeres Drillingchanzug » en grosse toile blanche sans insigne.

Il y a 2 semaines

Extrait d’un appendice 1937-1938 au cours pour officier de réserve avec les principaux matériels d’artillerie français. Seul le bon vieux 75 (ici sur plate-forme) y figure pour la défense contre avions.

Il y a 2 semaines

Photo de couverture de

Un Panzer de Rommel franchit la Meuse sur le pont flottant de Bouvignes. Détail d’un des dioramas au 1/285 du musée sur les moyens de pontage allemand. Le pont est une construction maison!

Il y a 3 semaines

Photos de la publication de Musée du souvenir Meuse 1940.haut-le-wastia

Intéressant article sur les as français de la guerre 14-18 dans le numéro 588 du magazine Le Fana de l’Aviation. Des données très précises et des statistiques étonnantes complètent ce portrait des 176 as français (+11 étrangers en escadrilles françaises) de la 1re guerre. As qui comptabiliseront à eux seuls 47 % des 2818 victoires aériennes françaises. Autrement dit ces 2.5% des pilotes et mitrailleurs français ont pratiquement assurés 50 % des victoires aériennes. Cette belle motivation était restée vivace pour beaucoup en 1939. Plusieurs anciens as demandèrent alors à la déclaration de guerre de reprendre du service dans la chasse. Seuls 14 obtinrent satisfaction. L’âge était là. Les capacités physiques n’avaient pas toujours suivi. Néanmoins, certains affrontèrent la Luftwaffe sur les montures de la chasse française de 39-40. Les succès furent limités. 3 anciens as (Marcel Haegelen/1 victoire en collaboration, Marius Ambrogi/1 victoire en collaboration,..

Il y a 3 semaines

Notre musée présente quelques pièces du Hurricane belge H26 du Lt Xavier Henrard, tué le 2 mars 40 à Hemroulle (hameau au Nord-Est de Bastogne). Ce pilote fut le 1er pilote belge tué de la guerre bien que ce fut pendant la neutralité belge. Ce jour-là, vers midi, une patrouille de 3 chasseurs (Hurricane H.25, H.26, H.35 du I/2Aé) intercepte un Dornier Do 17 P de reconnaissance appartenant à la 1.(F)/22. Cet avion allemand arrive de la région de Nancy (Puzieux) où il a été attaqué par une patrouille de la chasse française (GC II/5). Endommagé, le Do 17 P s’échappe en entrant en Belgique où la patrouille du Lt Henrard, près de St-Hubert) veut le forcer à les suivre. Les Hurricane se placent en file indienne lors de l’approche par l’arrière, permettant au mitrailleur de queue de placer un tir dévastateur : le H.26 (Henrard) est abattu. Le H.25, (Sgt Lieutenant) touché, parvient à se poser dans la campagne et le H.35 (Sgt Lelièvre) rejoint sa base endommagé. Les protestations..

Il y a 4 semaines